Graphiste Motion Designer

Design graphique / Motion Design

Design graphique / Motion Design

Graphiste Motion Designer

1 an en temps plein, stage en entreprise de 8 semaines minimum.

Public concerné

  • Âgé de 30 ans maximum au 1er septembre 2018
  • De niveau Bac + 2 dans le domaine de la communication visuelle ou de la création graphique

Qualités/compétences requises

  • Créativité.
  • Bonne culture générale et artistique.
  • Aptitude à travailler en équipe.
  • Goût pour les techniques de communication.

Frais de scolarité

7 800 euros pour les ressortissants de l'Union Européenne et 12 800 € pour les ressortissants hors Union Européenne

Validation de la formation

  • Titre inscrit au RNCP, de niveau II (arrêté du 25 février 2016, Journal Officiel du 17 mars 2016). Code NSF 132g, 322t

GOBELINS campus Paris - Gambetta

Voir plus Réduire

Présentation

Le titre graphiste Motion Designer  est inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles ! Cette reconnaissance vous assure un diplôme de niveau II.

La formation Graphiste Motion Designer permet d’étendre ses compétences dans un domaine de plus en plus recherché par les professionnels, le design du mouvement. Cette discipline permet de concevoir et de réaliser des communications adaptées aux supports mobiles, ainsi qu’aux nouveaux espaces de communication, d’organiser des messages en alliant les trois vecteurs du motion design : l’image animée, la typographie en mouvement et le design sonore (réalisation de vidéos, teasers, génériques de films…).

 

Contenu de la formation

Cours théoriques

Découverte de l’animation, culture du motion design, histoire des génériques, typographie, droit, gestion et anglais

 

Cours pratiques

  • Pratique des logiciels d’édition électronique (InDesign, Photoshop, Illustrator)
  • Pratique des outils de motion design et de la typographie en mouvement (After Effects, Cinema 4D)
  • Conception et réalisation de créations graphiques plurimédia (vidéo, imprimé, web, vidéo mapping, e-publishing)
  • Pratique du tournage vidéo (storyboard, cadrage, lumière, synopsis, montage…)
  • Sound design
  • Storyboard
  • Scénarisation

 

PROJETS

Une pédagogie par projets, réalisés à partir de cahiers des charges réels pour des commanditaires variés (associations, musées, entreprises)
Les projets sont effectués dans le cadre de partenariats pédagogiques qui permettent une édition professionnelle : Canal +, Musée Picasso, Mois du Graphisme d’Échirolles, Alstom, Sisley, Courrier International, Psychologie Magazine...

Le Design graphique à GOBELINS : des formation du Bac pro au titre de niveau II Graphiste Motion Designer (GMD) ! L'offre 2018 s’enrichit de 2 nouvelles formations : le bac pro Artisanat et Métiers d’Art option Communication visuelle en apprentissage.

Télécharger la fiche

Métiers visés

Avec la formation Graphiste Motion Designer vous pourrez devenir :

Designer graphique

Le designer graphique ou graphiste se trouve à la confluence des métiers de la communication visuelle. Il est l’interlocuteur central de la chaîne graphique, à l’écoute du commanditaire qui peut être une entreprise, une institution, une collectivité territoriale. Il étudie le cahier des charges et élabore des solutions créatives en adéquation avec les contraintes économiques imposées. Il est le concepteur visuel des solutions de communication et l’interlocuteur des professionnels chargés de la réalisation des outils de communication adéquate. Il travaille seul ou en groupe au sein d’un studio de création, d’une agence de communication ou dans les services de communication d’entreprises ou d’institutions.Son champ d’activités recouvre de vastes domaines de création. Il peut être affichiste, typographe, illustrateur, metteur en page, directeur artistique, concepteur d’interface, réalisateur de générique, concepteur d’habillage TV, … Autant de savoir-faire précieux qui sont la garantie d’une future réussite professionnelle.

En savoir plus

Directeur artistique

Il traduit la demande d’un client en concept graphique et en scénario interactif. Force de proposition, il conçoit l’identité visuelle d’un produit multimédia (charte graphique, …), crée des modèles d’interfaces, imagine des scenarii interactifs et explicite ou défend sa démarche aussi bien à l’oral qu’à l’écrit devant le chef de projet ou le client.
Conscient des enjeux marketing, techniques, éditoriaux et économiques qui sont liés à un projet, il propose des solutions à la fois originales et conformes aux attentes et aux moyens de son commanditaire.
A l’étape de compétition ou de recommandation, le directeur artistique conçoit et réalise les maquettes fixes ou animées (avec la technologie Flash) qui sont la traduction formelle et fonctionnelle de ses propositions graphiques et des scénarii qu’il a imaginés.
A l’étape de production, le directeur artistique suit le travail des webdesigners et assure la qualité et la cohérence de l’univers graphique jusqu’à la finalisation du produit.
Le DA peut-être salarié ou indépendant (free lance). Une étape obligée pour un jeune diplômé : un poste de DA junior où il exerce ses compétences sur des projets associés à des enjeux simples et/ou des projets plus complexe sous la responsabilité d’un DA confirmé.

En savoir plus

Motion designer

Le Motion Designer dispose d’un double rôle de directeur artistique et de technicien et intervient de manière transversale dans un projet. Il prend en charge des projets dotés de forts enjeux créatifs, dans des domaines aussi distincts que la publicité, le marketing, le broadcast ou le web. Il se situe en amont et en aval de la production d’une animation ou d’une interface. Il créé différents éléments graphiques dérivés de l’identité visuelle avant de produire une animation. Les différentes étapes du processus de création dans le motion design recouvrent l’élaboration de planches de tendances (mood boards, qui mettent en place un univers graphique), le storyboard, le choix de la typographie et de mises en pages d’écrans, la conception des mouvements, effets de transition etc. Une première animatique permet de valider auprès du client le déroulement et le rythme de l’animation. Viennent ensuite le rendu des images (temps machine), le montage et l’étalonnage. L’encodage constitue la dernière étape du projet.

En savoir plus

Admission

Inscription

  • Ouverture des inscriptions : 2 décembre 2017
  • Clôture des inscriptions : 21 mars 2018

La formation existe également en contrat d'apprentissage. Le choix entre les 2 formules est obligatoire.

Date des épreuves

Dates des entretiens : 30 avril au 25 mai 2018

Modalités d'admission

  • Sélection sur dossier graphique
  • Entretien de motivation avec présentation de réalisations graphiques

Poursuite d'études

Revenir en haut de page