Récompense

Manon Lanjouère, photographe diplômée de GOBELINS, en Résidence "1+2 Toulouse"

Manon Lanjouère, photographe diplômée de GOBELINS, en Résidence "1+2 Toulouse"
Manon LANJOUERE

Un voyage vers le cosmos... C'est le projet de Manon LANJOUERE au sein de ce programme photographique ancré à Toulouse qui se déroule du 1er mars au 30 avril 2019. 

Diplômée en 2017, son projet de mémoire "Demande à la poussière" a remporté le Fidal Youth Award ; Manon l'a par la suite présenté à Paris Photo sur le stand de la Fisheye Gallery. Elle a récemment fait partie des finalistes du prix HSBC pour la photographie.

 

Entretien avec une étoile montante de la photo...  

 

Pourquoi avoir choisi La Résidence 1+2 Toulouse ? 

"En 2018, j’ai été invitée à participer à une exposition en collaboration avec le collectif Empreinte et Lafayette Anticipations puis j’ai ensuite enchaîné avec une résidence au Centre d'Art Contemporain photographique Villa Perochon. L’expérience a été très enrichissante, et m’a donné envie de poursuivre dans cette voie. Participer à d’autres résidences de création permet de sortir un peu des habitudes de travail solitaire et de poser un cadre de travail nouveau, ce qui est très plaisant surtout quand tu n’as pas encore d’atelier.
C’est donc dans la poursuite de cette idée que j’ai postulé à la résidence 1+2. Ce choix était assez évident pour moi, il s’agit d'allier art (photographie) et science. L’appel à candidature consistait à proposer un nouveau projet pour lequel une collaboration avec un scientifique était nécessaire. Le mot "science" n’est pas ici cantonné aux sciences dures, mais s’étend aux sciences humaines.... Cela tombait très bien pour moi, mes premiers projets ont quasi tous un lien avec les sciences, avec toujours une forme de vulgarisation (météorologie, astronomie…)
D’autre part, les conditions proposées sont très attrayantes : un photographe de renom, deux photographes émergents, deux mois sur place pour travailler avec les scientifiques, et surtout une année complète de travail puisqu’il y a à la clé une exposition et une publication chez Filigrane."

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur le projet sur lequel tu travailles dans cette résidence ?

"Pour inscrire ce nouveau projet dans la continuité des précédents, j'ai choisi  le ciel. Il ne s’agit plus ici « d’observation », mais plutôt d’un voyage dans le cosmos. Depuis le début de l’humanité l’homme observe le ciel et rêve de voler. Mon projet se concentre sur ce rêve et cherche à trouver une solution quant à sa représentation. On fête cette année les 50 ans du premier pas de l’homme sur la Lune... la série de photos, textes et installations que je vais réaliser en collaboration avec des ingénieurs en propulsion sera inspirée de l’histoire de la conquête de l’air et de son imaginaire !"

Manon LANJOUERE, Photographe, Lauréate de la Résidence 1+2 Toulouse

Comment envisages-tu l'avenir ?

"Je travaille beaucoup et j’espère que cette dynamique que je mets en place depuis deux ans va se poursuivre et déboucher sur de nouveaux projets. L’idéal serait de me faire représenter de manière permanente par une galerie qui s’occuperait de la circulation et de la vente de mon travail."

 

 

 

La Résidence 1+2 Toulouse

La Résidence 1+2 Toulouse «Photographie & Sciences» est un programme photographique à vocation européenne, ancré à Toulouse.
Chaque année, la résidence rassemble trois photographes (1 photographe de renom + 2 jeunes photographes) pour une résidence de deux mois.
Durant ces deux mois, les artistes vivent ensemble et créent une oeuvre personnelle inédite. Ils sont soutenus dans leurs recherches par des institutions et des scientifiques basés à Toulouse et sa métropole, ainsi qu’en Occitanie, et par un parrain ou une marraine appartenant au monde de la photographie ou des sciences.
Le fruit de ce temps de création est présenté pendant les mois d’octobre et novembre suivants, sur trois supports différents (une exposition de deux mois, un coffret de trois livres, un film-documentaire de format 26mn). Un week-end inaugural est organisé avec plusieurs temps forts dont le colloque national « Photographie & Sciences » où artistes et scientifiques échangent lors de plusieurs tables rondes thématiques.
La Résidence 1+2 associe la photographie avec les sciences, produit, valorise et promeut une photographie d’auteur en liens étroits avec un patrimoine scientifique exceptionnel.

 

 

 

 

Publié le 26 mars 2019

Actualités similaires

Récompense

ZAGREB 2019 - GOBELINS BEST ANIMATION SCHOOL AWARD

La reconnaissance internationale de GOBELINS à nouveau confirmée ! Le Festival international du film d’animation de Zagreb, « ANIMAFEST ZAGREB» a nommé GOBELINS meilleure école d’animation en lui décernant le prix « 2019 Best animation school Award » !

Récompense

La fondation Heidelberg récompense Estelle NAUDIN, une jeune apprentie GOBELINS en Communication imprimée et plurimédia

Mercredi 20 mars, Estelle NAUDIN apprentie en 2e année de BTS Études de Réalisation d'un Projet de Communication à GOBELINS a reçu une bourse de la fondation HEIDELBERG France. La cérémonie de remise des prix a eu lieu au lycée Maximilien Vox.

Récompense

Trois films de fin d'études sélectionnés au festival du court métrage de Clermont-Ferrand - RDV samedi 9 février !

GOBELINS est fière d’annoncer la sélection prestigieuse de trois de ses films de fin d’études en animation, « Ostrich politic », « Hedgehog » et « Thermostat 6 », au festival du court métrage de Clermont-Ferrand, manifestation incontournable de l’animation mondiale - remise des prix samedi 9 février 2019.

Récompense

Le film Best Friend remporte les Annie Awards 2019 !

Excellente nouvelle pour GOBELINS ! Le film de fin d'études Best Friend sélectionné aux Annie Awards 2019, l'équivalent des Oscars pour l'animation, est le grand gagnant de cette 46e édition! Il a remporté le prix dans la catégorie "Best student Film" lors de la cérémonie qui s'est déroulée le 2 février dernier à Los Angeles. Un grand bravo à toute l'équipe de réalisateurs Nicholas Olivieri, Shen Yi, Juliana De Lucca, Varun Nair et David Feliu qui étaient sur place pour recevoir leur récompense.

Revenir en haut de page