Maya : modélisation et rig 3D

Cinéma d'animation

Cinéma d'animation

Maya : modélisation et rig 3D

Réf. XS05

Premier module du cursus "Conception 3D et effets spéciaux"

Public concerné

Graphistes 3D, infographistes, motion designers. Intermittents ou artistes-auteurs exerçant dans le domaine audiovisuel.

Objectif

La formation professionnelle Maya - modélisation et rig vous permettra de créer des personnages et de les rendre animables.

Coût participant

2 268 €

Durée

42 heures sur 7 jours

 

GOBELINS campus Paris - St Marcel

Présentation

Formation intensive et avancée à l'utilisation du logiciel Maya pour la modélisation et le rig.

Contenu de la formation

Ce que vous apprendrez

  • Comprendre les principaux paramètres d'une texture
  • Maîtriser les shaders et le dépliage d'UV
  • Appliquer un rig à un personnage pour le rendre animable 

Pré-requis

être à l’aise avec les outils informatiques. avoir pratiqué un logiciel 3D.

Programme

Introduction

Découverte de l'interface : outliner, menus généraux, shelfs, création de raccourcis, Tools setting avec les différentes options

 

Modélisation

- Les primitives (toutes) et attributs des primitives

- Créer une curve : révolution, surface loft, extrude along a curve

- Différentes manipulations : faces,edges,vertex, combine, separate, point de pivot, merge vertices, mirror, fill hole, smooth, bonus : booléen

- Edit Mesh : extrude, bevel, detach, append to polygon, connect, merge, merge to center, edges loop

- Model tool kit : draw poly, edge loop

- Sculpt : add, smooth, relax

- Clean : freez, CP, history

- Exercices module 1 (du plus simple au plus complexe) :

- modélisation d’un verre

- modélisation d’une table

- modélisation d’une arme

- modélisation d’un crâne de tête de mort

 

Rig

C’est quoi un rig et comment ça marche ?

- Les bones : les influences. Comment simplifier le travail pour les animateurs 

- Placer les bones : mirror, joint orient

- Les CTRL : les curves en script MEL, placer les curves, OFST

- Les contraintes

- Parent : orient, point, scale, aim

- Les FK/IK : FK, IK, pole vector

- Le skinning : paramètres des skinning, fonctionnement des weight, peindre influences, symétrie skin, copier des skin

- Driven Key : attribut pour les doigts, switch, visibility

- Node editor : scale du rig

- Autorig

 

Ce module peut également être suivi dans le cadre des formations :

Conception 3D et effets spéciaux

Sélection

 CV + entretien préalable

Evaluation

Évaluation en cours de formation par l'intervenant des travaux ou exercices effectués tout au long de la formation.

Métiers visés

Cette formation vous permet d'acquérir des compétences pour l'exercice des métiers

Animateur

La finalité de l’animation des personnages et des objets est de les mettre en mouvement, de leur donner un jeu d’acteur et des expressions.
Le chef animateur (ou directeur d’animation pour des productions importantes) travaille selon les données du réalisateur à partir du story-board et du lay-out. Il définit les styles, l’ambiance et le rythme de l’action, le "jeu" des personnages, assure le rythme et la continuité. Il assure les retouches ou les supervise, dirige l’équipe d’animation, assure le suivi de l’animation.
L’animateur met en mouvement des personnages ou des objets en réalisant les dessins clés, c’est-à-dire les poses qui sont essentielles à l’articulation d’un mouvement. Il détermine le rythme du mouvement (cadence) en fixant le nombre d’images par dessin, en précisant le nombre de dessins intermédiaires et leurs positions.
Il existe différentes techniques d’animation : animation dessinée sur papier ou sur ordinateur dite 2D, animation en image de synthèse dite 3D, animation en volume (pâte à modeler, marionnettes, etc.).

En savoir plus

Animateur de personnage 3D

L’animateur de personnage 3D est l’animateur des acteurs d’un film d’animation, d’une série.

Il est spécialisé dans le mouvement subtil des personnages, la mainère dont-ils bougent, interagissent, éprouvent des émotions, les transmettent, expriment toute la complexité et la richesse du comportement humain au cœur d’une histoire, d’un jeu, d’une scène de narration

L’animateur de personnage rend visuel avec exactitude et raffinement le comportement de l’acteur à travers son jeu ; à la fois le langage physique, mécanique, les émotions véhiculées, les expressions du visage… : l’être par le mouvement.

Il exprime le non verbal du mouvement du personnage… tout ce qui constitue le jeu subtil et raffiné d’un acteur.

Ce type de savoir-faire est très recherché par les studios d’animation.

En savoir plus

Designer graphique

Le designer graphique ou graphiste se trouve à la confluence des métiers de la communication visuelle. Il est l’interlocuteur central de la chaîne graphique, à l’écoute du commanditaire qui peut être une entreprise, une institution, une collectivité territoriale. Il étudie le cahier des charges et élabore des solutions créatives en adéquation avec les contraintes économiques imposées. Il est le concepteur visuel des solutions de communication et l’interlocuteur des professionnels chargés de la réalisation des outils de communication adéquate. Il travaille seul ou en groupe au sein d’un studio de création, d’une agence de communication ou dans les services de communication d’entreprises ou d’institutions.Son champ d’activités recouvre de vastes domaines de création. Il peut être affichiste, typographe, illustrateur, metteur en page, directeur artistique, concepteur d’interface, réalisateur de générique, concepteur d’habillage TV, … Autant de savoir-faire précieux qui sont la garantie d’une future réussite professionnelle.

En savoir plus

Graphiste-infographiste

L’infographiste graphiste est un créateur de visuels sur différents supports. Il réalise des documents numériques en combinant images et textes et en amont : il est en mesure de créer des affiches, des brochures, des catalogues, des logotypes, des chartes graphiques, des emballages, des illustrations, des pages de sites internet... Il maîtrise les logiciels de PAO pour la retouche photo, le dessin, la mise en page, l’animation et la conception internet.

En savoir plus

Motion designer

Le Motion Designer dispose d’un double rôle de directeur artistique et de technicien et intervient de manière transversale dans un projet. Il prend en charge des projets dotés de forts enjeux créatifs, dans des domaines aussi distincts que la publicité, le marketing, le broadcast ou le web. Il se situe en amont et en aval de la production d’une animation ou d’une interface. Il créé différents éléments graphiques dérivés de l’identité visuelle avant de produire une animation. Les différentes étapes du processus de création dans le motion design recouvrent l’élaboration de planches de tendances (mood boards, qui mettent en place un univers graphique), le storyboard, le choix de la typographie et de mises en pages d’écrans, la conception des mouvements, effets de transition etc. Une première animatique permet de valider auprès du client le déroulement et le rythme de l’animation. Viennent ensuite le rendu des images (temps machine), le montage et l’étalonnage. L’encodage constitue la dernière étape du projet.

En savoir plus

Graphiste

Ce professionnel de la communication  conçoit des solutions de communication visuelle. Il travaille sur le sens des messages à l'aide des formes graphiques qu'il utilise sur tout type de supports.

Ses connaissances reposent sur la typographie, l'usage des signes et des images, l'art de la mise en page. 

En savoir plus

En pratique

 CV + entretien préalable

Prochaines sessions

Horaires de la formation

8h/14h ou 14h/20h (fixé par Gobelins).

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation ?

Contactez Lucette Berbinan
Revenir en haut de page