Le son pour l'image

Son

Son

Le son pour l'image

Réf. SO50

Outils et connaissances essentielles pour travailler avec le son

Public concerné

Tout profil souhaitant valoriser par une bande son de qualité un contenu image, fixe ou animé : photographe, motion designer, graphiste, monteur, JRI, etc.

Objectif

La formation Le son pour l'Image vous permettra de perfectionner votre approche du son, de la captation à sa diffusion, afin de mieux maîtriser chaque étape de création de votre bande son.

Coût participant

1060 €

Durée

18 heures sur 3 jours

GOBELINS campus Paris - St Marcel

Présentation

A l'ère de la démultiplication de la publication de vidéos, de films en motion design, d'interviews, d'expériences immersives, sur les médias sociaux, les sites web, ..., le son est devenu un élément indissociable de l'expérience. Qui n'a pas déjà interrompu une vidéo ou une ITW, même intéressante, parce que le son était de piètre qualité ? Qui n'a pas déjà augmenté le niveau sonore d'une vidéo ou d'un générique en motion design, juste parce que la musique était parfaitement adaptée au contexte ? Qui ne sait pas reconnaître à la seule écoute de quelques notes ou de quelques répliques, un titre de film, une scène particulière ?

Le son, au même titre que l'image, fait appel aux émotions, et sert à véhiculer des messages aussi forts que ceux des images.

Contenu de la formation

Ce que vous apprendrez

  • S'approprier la chaîne du son
  • Optimiser la prise de son, le montage son à l'image
  • Maîtriser l'acquisition de musiques (droit, gestion technique, etc.)
  • Comprendre les contraintes de finalisation d'une bande son

Pré-requis

Connaissance de l'univers Mac OS X recommandé.

Connaissances ou notions de stations audio-numériques, du matériel de prise de son et post-production en studio.

Programme

  • Aspects théoriques
  • Caractéristiques et choix du microphone et du matériel de captation en fonction du contexte (Intérieur, extérieur, ITW...)
  • Caractéristiques esthétiques et techniques de la voix humaine
  • Rôle du montage son à l'image
  • Traitements sonores
  • Intégration de musique et droits d'auteur
  • Rôle du mixage
  • Limitations techniques et normes audio

Ce module peut également être suivi dans le cadre des formations :

Débuter avec le son

Sélection

La sélection des candidats pourra être effectuée lors d'un entretien préalable.

Evaluation

Évaluation par l'intervenant des travaux ou exercices effectués tout au long de la formation.

Métiers visés

Cette formation vous permet d'acquérir des compétences pour l'exercice des métiers

Sound designer

Le sound designer définit l'univers immersif sonore d'une oeuvre cinématographique, interactive (jeu, site web). Il crée ainsi les effets sonores qui accompagnent la nvaigaiotn. Il rassemble et intègre les documents sonores les plus divers, bruitages, musiques, jingles, etc. Il peut éventuellement diriger des enregistrements : musiques originales, dialogues, commentaires. Son travail englobe les métiers classiques de bruiteur et d’illustrateur sonore. Il y ajoute souvent un talent de musicien et un rôle de réalisateur

En savoir plus

Graphiste

Ce professionnel de la communication  conçoit des solutions de communication visuelle. Il travaille sur le sens des messages à l'aide des formes graphiques qu'il utilise sur tout type de supports.

Ses connaissances reposent sur la typographie, l'usage des signes et des images, l'art de la mise en page. 

En savoir plus

JRI - Journaliste Reporter d'Images

 Le journaliste reporter d'images (JRI) est spécialisé dans la réalisation de reportages sur un sujet donné en vue de sa diffusion média (TV, agences de presse audiovisuelle,  sociétés de production...).  Il conçoit, tourne et monte un sujet audiovisuel. Caméra à l'épaule, il enregistre les images et le son. Il rédige ensuite un commentaire et le monte sur images pour finaliser son sujet.

Il peut diriger une équipe de technicien.

En savoir plus

Motion designer

Le Motion Designer dispose d’un double rôle de directeur artistique et de technicien et intervient de manière transversale dans un projet. Il prend en charge des projets dotés de forts enjeux créatifs, dans des domaines aussi distincts que la publicité, le marketing, le broadcast ou le web. Il se situe en amont et en aval de la production d’une animation ou d’une interface. Il créé différents éléments graphiques dérivés de l’identité visuelle avant de produire une animation. Les différentes étapes du processus de création dans le motion design recouvrent l’élaboration de planches de tendances (mood boards, qui mettent en place un univers graphique), le storyboard, le choix de la typographie et de mises en pages d’écrans, la conception des mouvements, effets de transition etc. Une première animatique permet de valider auprès du client le déroulement et le rythme de l’animation. Viennent ensuite le rendu des images (temps machine), le montage et l’étalonnage. L’encodage constitue la dernière étape du projet.

En savoir plus

Photographe (post-production)

Le photographe spécialisé en traitement de l’image pratique toutes les techniques de la post production photographique, argentique et aujourd’hui numérique.

Il a des compétences dans toutes les techniques suivantes et en maîtrise un certain nombre :

  • le tirage argentique "haut de gamme",
  • la préparation de fichiers image à tous types d’exploitation : tirage argentique ou numérique, impression grand format et sur divers supports, impression offset, web,
  • la calibration et l’exploitation de tous types de fichiers image : prise de vue numérique, numérisation d’originaux argentiques, …
  • la chaîne de production de photos numériques depuis la prise de vue,
  • le montage numérique : assemblage d’images, effets spéciaux 2D, dessin,
  • la retouche corrective et créative (cosmétique, mode, …),
  • la restauration numérique de photos anciennes,
  • la mise en page et la conception graphique,
  • la chaîne graphique (réalisation de documents imprimés),
  • l’iconographie et la gestion de bases de données d’images.


Les dénominations de ces nouvelles fonctions ne sont pas encore stabilisées et peuvent varier selon les entreprises. On peut citer (liste non exhaustive) :

  • opérateur numérique sur les plateaux de prise de vue : mise en œuvre des procédures de captation numérique, calibration, suivi des fichiers numériques, …
  • opérateur en acquisition numérique : numériser d’après originaux argentiques, réalise des repros numériques, calibrer et exploiter les fichiers, …
  • développeur numérique, opérateur en post production numérique,
  • retoucheur (numérique) appelé aussi graphiste : montage numérique, retouche créative effets spéciaux 2D,
  • tireur "fine art" (ou "haut de gamme") argentique ou numérique.
En savoir plus

En pratique

La sélection des candidats pourra être effectuée lors d'un entretien préalable.

Prochaines sessions

Horaires de la formation

8h/14h ou 14h/20h (fixé par Gobelins).

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation ?

Contactez Véronique Da Silva

GOBELINS campus Paris - St Marcel

73, boulevard Saint-Marcel
75013 Paris
Téléphone : 01 40 79 92 79
Fax : 01 40 79 92 71

Formations sur mesure

Vous souhaitez adapter cette formation pour vos salariés, votre entreprise?

Contactez Laetitia Denoyelle
Revenir en haut de page