Promotion et diffusion de son projet sur internet

Design interactif / Web

Design interactif / Web

Promotion et diffusion de son projet sur internet

Réf. MM83

Public concerné

Artistes, artisans d’art, intermittents du spectacle et auteurs souhaitant développer leur visibilité sur le web.

 

 

Objectif

La formation Promotion et diffusion de son projet sur internet vous permettra d'appliquer les techniques de promotion et de diffusion sur internet et les réseaux sociaux pour améliorer sa visibilité d’artiste.  

 

 

Coût participant

1 050 Euros

Durée

30 heures sur 5 jours

Présentation

Cette action de formation vise à développer la visibilité des productions artistiques, culturelles et techniques sur le web.

Les apprenants participent  aux enseignements via une classe virtuelle spécifique selon une pédagogie distancielle active composée :

  • de documents de présentation avec exposé théorique animé par le formateur, des liens vers une webographie dédiée, des vidéos,
  • des échanges "en live" sur les concepts et illustrations, exemples, bonnes pratiques,
  • des séances de cas pratiques individuels réalisés par les stagiaires, encadrées par le formateur,
  • La création de dossiers sur les parties du programmes, tests, devoirs, faciliteront l'accès tant au niveau des contenus de l'action que la validation des objectifs de formation.

Les cours seront accessibles durant tout la durée du stage et un mois après la fin de la formation.

 

 

 

 

Contenu de la formation

Ce que vous apprendrez

  • Identifier les différents outils de promotion et diffusion sur internet, leurs avantages et leurs spécificités

  • Identifier et définir ses besoins de valorisation sur le web et définir sa stratégie digitale

  • Développer sa présence sur internet (site, réseaux sociaux, ...), promouvoir ses réalisations et développer son réseau

  • Développer une campagne de financement participatif en ligne (crowdfunding)

  • Mesurer et analyser les résultats de sa stratégie digitale

Pré-requis

Maîtrise de l'outil informatique et bonnes connaissances générales du web et de l'internet (vocabulaire, métiers, etc.).

Avoir un projet artistique, culturel... préalablement défini à promouvoir sur le web (création/optimisation d’un site web, promotion sur un réseau social ou création/diffusion d’une newsletter).

 

Programme

PARTIE 1 

La digitalisation

  • L’évolution de l’ère digitale
  • Chiffres clés
  • La digitalisation
  • Enjeux et valorisation de l’artiste
  • Ubérisation
  • Phygital
  • Identifier les leviers web et choisir le(s) plus efficace(s) pour son activité

La stratégie web

  • Stratégie omnicanale
  • Inbound marketing
  • Les étapes
  • Les bénéfices
  • Veille stratégique
  • Le benchmark l’analyse de la concurrence
  • Créer de l’animation commerciale sur le site
  • Process création site
  • Comment fonctionne Google
  • E-reputation
  • E-publicité
  • Piloter la performance

Echanges & Cas pratiques

 

PARTIE 2 

Outil site web

  • Les plateformes CMS 

  • Les bénéfices : développer la visibilité de son projet artistique, créer son portfolio, valoriser ses œuvres, partager ses actualités 

  • Process création site

  • Bonnes pratiques rédaction web

  • Google Analytics (outil de mesure de la performance)

  • Exploiter les données collectées - La gestion stratégique des données

Outil Newsletter

  • Les différentes plateformes

  • Les bénéfices : Facile d’utilisation, rapidité de diffusion de vos projets et efficacité des résultats 

  • Vos publics cibles, travailler et segmenter votre base de contacts 

  • Contenus – Bonnes pratiques 

  • Exemples

  • Mesure at analyse de la performance

Echanges & Cas pratiques

 

PARTIE 3 

Outil Réseaux Sociaux

  • Définitions et classification par famille
  • Définition des médias sociaux : ce qu'ils sont ou ne sont pas, leurs limites
  • Historique et chiffres clés

Panorama des plateformes les plus utilisées

  • Les secrets – Infos clés pour performer sur les RS
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter 
  • Pinterest
  • Snapchat
  • Youtube
  • LinkedIn / Viadeo

Echanges & Cas pratiques

 

PARTIE 4 

Community management

  • Métier CM

  • Les possibilités pour les professionnels

  • Les étapes de la ligne éditoriale

  • Créer une campagne

  • Cibles / Personas

  • Objectifs

  • Indicateurs clés de performance - KPIs 

  • Thématiques / Animations

  • Rétroplanning

  • Codes réseaux sociaux

  • La création de contenus efficaces

  • Bonnes pratiques 

  • Les stories sur Instagram

  • Banque d’images & outils

  • Les pièges à éviter

  • Communiquer sur ses événements (expositions, salons, spectacles, dédicaces)

Mesure de l’efficacité de ses actions 

  • Pourquoi mesurer sa performance
  • Les statistiques – KPIs des posts organiques et sponsorisés
  • Webanalyse
  • Introduction aux plateformes professionnelles de veille et de programmation des publications

Echanges & Cas pratiques

 

PARTIE 5 

Crowdfunding – Le financement participatif

  • ​Comprendre les logiques du crowdfunding
  • Les enjeux et le principe de la contrepartie
  • Les plateformes
  • Les étapes de la collecte de fonds
  • La stratégie (objectifs, cibles, produits/services, maîtriser les aspects économiques)
  • Valoriser votre projet (atout, originalité, synthèse, contenus, récompenses attractives)
  • Les bonnes pratiques
  • Mobiliser sa communauté
  • Créer le buzz sur les réseaux sociaux
  • Nourrir l'actualité du projet
  • Les aspects juridiques et fiscaux

  Echanges & Cas pratiques

Sélection

La sélection des candidats sera effectuée lors d'un entretien préalable pour validation des pré-requis : profil et projet(s) à diffuser, promouvoir.

Evaluation

Avant la formation : validation du projet artistique, oeuvre.... à promouvoir sur internet et analyse de l'expérience déjà effectuée sur ce sujet.

Durant le parcours de formation et pour chaque partie étudiée : évaluation par l'intervenant des travaux ou exercices effectués.

En fin de formation : production de livrables (plan d'action et visibilité web multi-canale, stratégie de communication, ...).

Métiers visés

Cette formation vous permet d'acquérir des compétences pour l'exercice des métiers

Directeur artistique

Il traduit la demande d’un client en concept graphique et en scénario interactif. Force de proposition, il conçoit l’identité visuelle d’un produit multimédia (charte graphique, …), crée des modèles d’interfaces, imagine des scenarii interactifs et explicite ou défend sa démarche aussi bien à l’oral qu’à l’écrit devant le chef de projet ou le client.
Conscient des enjeux marketing, techniques, éditoriaux et économiques qui sont liés à un projet, il propose des solutions à la fois originales et conformes aux attentes et aux moyens de son commanditaire.
A l’étape de compétition ou de recommandation, le directeur artistique conçoit et réalise les maquettes fixes ou animées (avec la technologie Flash) qui sont la traduction formelle et fonctionnelle de ses propositions graphiques et des scénarii qu’il a imaginés.
A l’étape de production, le directeur artistique suit le travail des webdesigners et assure la qualité et la cohérence de l’univers graphique jusqu’à la finalisation du produit.
Le DA peut-être salarié ou indépendant (free lance). Une étape obligée pour un jeune diplômé : un poste de DA junior où il exerce ses compétences sur des projets associés à des enjeux simples et/ou des projets plus complexe sous la responsabilité d’un DA confirmé.

En savoir plus

Directeur de clientèle

Le directeur de clientèle gère, fidélise et accroît un portefeuille de clients. Il prospecte de nouveaux clients et leur apporte une forte dimension conseil dans la réalisation de leurs projets numériques (web, mobile, bornes interactives…).
En véritable consultant, il observe, conseille et propose de nouveaux positionnements.
Il définit ou contribue à définir la stratégie de communication multimédia et multi supports de la marque ou du client, en conformité avec la stratégie marketing groupe et en l'adaptant aux spécificités du marché. Il garantit ensuite la mise en place opérationnelle des actions recommandées (achat médias, jeux concours, stratégie de mots clés, affiliation, partenariats, etc.). Sa connaissance des techniques de création, de promotion et de développement de son client, ainsi qu’une très forte culture du marché sur lequel ce dernier évolue (chiffres, études, concurrence...) lui permet de définir les priorités en matière de développement de l'activité et de la marque.
En fonction du type d’entreprise dans laquelle il se trouve, il devra participer aux réponses aux appels d'offres (analyse de la demande et des contraintes, articulation de la réponse, rédaction et argumentation des recommandations, établissement du planning et du budget prévisionnel).
Toutefois, il sait également être force de proposition.
Il s'investit dans les négociations avec des partenaires : fournisseurs de prestations techniques, de contenus, grands clients ... 
Du point de vue opérationnel, il définit ou négocie les moyens financiers et humains nécessaires et les différentes étapes du projet. Il constitue et encadre une équipe de collaborateurs répartis par départements opérationnels : production éditoriale, commercial, business développement, marketing, technique ainsi que, dans certains cas, les départements fonctionnels (support clients, finances, ressources humaines, juridique...).
A la fin d’une action, il analyse et contrôle les résultats clients (retour sur investissement, ventes, bilan de campagne publicitaire ou de communication...).
Le directeur de clientèle possède de nombreuses compétences. Il maîtrise le P&L d'une société (profit and loss, pertes et profit) ainsi que le mix marketing, et il est capable de transformer des objectifs marketing en objectifs de communication. Sa maîtrise de la communication orale et ses facultés de persuasion lui permettent de mener à bien des négociations, et sa maîtrise des techniques de management lui permet d'encadrer ses équipes de collaborateurs.
Dans les sociétés d’édition, on parle aussi de "chef de produit". Les missions et compétences sont globalement les mêmes, mais mobilisées à l’interne pour la promotion d’un produit de l’entreprise. S’y ajoute le pilotage d’appels d’offres pour la promotion du produit.

En savoir plus

Directeur de la photographie

Après avoir étudié le scénario, le directeur de la photographie participe au repérage des lieux de tournage, donne son avis sur les décors, les costumes et les maquillages.

En accord avec le réalisateur, il établit le plan de tournage et décide du découpage du film.

En fonction des caractéristiques des lieux de tournage, de l'éclairage...,  des effets recherchés... il fait des choix techniques.

Durant le tournage, il dirige les opérations et les équipes techniques, réajuste l'éclairage... Il participe également au montage et optimise les images des différentes séquences.

 

En savoir plus

Directeur de projets

Il supervise la conception et la réalisation de plusieurs projets importants, stratégiques, et souvent à dimension internationale. Il encadre des équipes importantes, pouvant parfois être composées pour partie du personnel de l'entreprise cliente. Il a la responsabilité de la rentabilité et de la bonne fin des projets dont il est en charge (respect des spécifications, des délais, du budget et des standards de qualité).

Le directeur de projets va être le support des équipes projets et essentiellement des chefs de projets qu’il conseille et dirige, sur tous les aspects organisationnels, méthodologiques.

Sa mission de support et d’encadrement des opérations comprend la supervision, la coordination générale des opérations projet, la formalisation des processus, le contrôle de leur bonne application, le contrôle des devis élaborés au regard de la stratégie et des objectifs de l’entreprise, le perfectionnement et le suivi des outils de contrôle budgétaire, l'animation du réseau fournisseurs/prestataires, le conseil pour la gestion des ressources humaines, la formalisation des opportunités de développement, la définition de recommandations stratégiques, la formalisation des bonnes pratiques et leur mise à disposition pour l’ensemble de l’équipe.

Sa mission de direction de projets comprend l’analyse et la traduction du besoin client, la rédaction de recommandation et l’établissement de budget prévisionnel, la constitution et le brief des équipes projets internes, externes ou mixtes et le suivi de production et suivi du client durant cette phase.

Le directeur de projets s'assure que les travaux sont conduits dans les règles de l'art (standards qualité, méthodes, techniques réglementaires) dans le respect du cadre fixé au projet : budgets, délais, réponse aux besoins ; que les difficultés éventuelles sont bien identifiées et anticipées suffisamment tôt et que des solutions sont proposées à la décision avec les argumentations suffisantes (avantages, inconvénients, scénarios, impacts...).

Le projet peut également faire partie d'un ensemble plus complexe, souvent appelé programme et l'on parle alors d'un directeur de programmes. Le programme recouvre l'ensemble des composantes permettant d'aboutir au résultat final dans toutes ses dimensions (juridique, marketing, informatique, technique, formation des personnels, organisation, logistique, communication…)

Capable de maîtriser plusieurs contextes et de diriger plusieurs projets en même temps, le directeur de projets possède des compétences transverses qui lui permettent de suivre un projet dans son intégralité, soit de la phase de négociation à la phase de garantie. Parallèlement à ses fonctions d’encadrement, il veille à la mise en place de procédures visant au respect des budgets et délais ainsi qu’à celui des process qualité internes.

En savoir plus

Documentariste

Le documentariste effectue une ou plusieurs phases de la production audiovisuelle (films, émission de TV, pièce de théâtre...) d'un point de vue technique et organisationnelle, participe à la préparation, la mise eouvre jusqu'à la finition du produit. C'est un technicien polyvalent qui utilise de plus en plus les technologies numériques interactives de diffusion comme le web.

 

En savoir plus

Graphiste

Ce professionnel de la communication  conçoit des solutions de communication visuelle. Il travaille sur le sens des messages à l'aide des formes graphiques qu'il utilise sur tout type de supports.

Ses connaissances reposent sur la typographie, l'usage des signes et des images, l'art de la mise en page. 

En savoir plus

Graphiste-infographiste

L’infographiste graphiste est un créateur de visuels sur différents supports. Il réalise des documents numériques en combinant images et textes et en amont : il est en mesure de créer des affiches, des brochures, des catalogues, des logotypes, des chartes graphiques, des emballages, des illustrations, des pages de sites internet... Il maîtrise les logiciels de PAO pour la retouche photo, le dessin, la mise en page, l’animation et la conception internet.

En savoir plus

Maquettiste

En fonction des attentes d'un client, il conçoit des modèles de pages (maquettes) précisant toutes les indications techniques nécessaires : choix des polices de caractères et des couleurs utilisées, mise en valeur des titres, répartition des blancs...
Une fois la maquette réalisée, le maquettiste organise l'ensemble des éléments qui composent la page. Il définit la forme et la place des textes et des images en veillant constamment à leur équilibre à l'intérieur du gabarit, afin d'obtenir des pages harmonieuses. Il positionne et hiérarchise les titres,  encadrés, textes, et détermine l'emplacement des illustrations (photos, dessins, graphiques). 

En savoir plus

Maquettiste plurimédia

En fonction des attentes d'un client, il conçoit des modèles de pages (maquettes) précisant toutes les indications techniques nécessaires : choix des polices de caractères et des couleurs utilisées, mise en valeur des titres, répartition des blancs...

Une fois la maquette réalisée, le maquettiste organise l'ensemble des éléments qui composent la page. Il définit la forme et la place des textes et des images en veillant constamment à leur équilibre à l'intérieur du gabarit, afin d'obtenir des pages harmonieuses. Il positionne et hiérarchise les titres,  encadrés, textes, et détermine l'emplacement des illustrations (photos, dessins, graphiques).

En savoir plus

Motion designer

Le Motion Designer dispose d’un double rôle de directeur artistique et de technicien et intervient de manière transversale dans un projet. Il prend en charge des projets dotés de forts enjeux créatifs, dans des domaines aussi distincts que la publicité, le marketing, le broadcast ou le web. Il se situe en amont et en aval de la production d’une animation ou d’une interface. Il créé différents éléments graphiques dérivés de l’identité visuelle avant de produire une animation. Les différentes étapes du processus de création dans le motion design recouvrent l’élaboration de planches de tendances (mood boards, qui mettent en place un univers graphique), le storyboard, le choix de la typographie et de mises en pages d’écrans, la conception des mouvements, effets de transition etc. Une première animatique permet de valider auprès du client le déroulement et le rythme de l’animation. Viennent ensuite le rendu des images (temps machine), le montage et l’étalonnage. L’encodage constitue la dernière étape du projet.

En savoir plus

Opérateur prépresse / opérateur PAO

 L'Opérateur prépresse récupère les fichiers transmis par le client et apporte les corrections nécessaires sur les textes et les images (typographie, orthographe, couleurs, détourage, recadrage…). Il réalise ensuite la mise en page sur son ordinateur en numérisant les images (photos, illustrations, logos…) puis place les textes et les images pour obtenir les épreuves. Après validation il produit les plaques offset pour l'impression.

En savoir plus

Photographe (post-production)

Le photographe spécialisé en traitement de l’image pratique toutes les techniques de la post production photographique, argentique et aujourd’hui numérique.

Il a des compétences dans toutes les techniques suivantes et en maîtrise un certain nombre :

  • le tirage argentique "haut de gamme",
  • la préparation de fichiers image à tous types d’exploitation : tirage argentique ou numérique, impression grand format et sur divers supports, impression offset, web,
  • la calibration et l’exploitation de tous types de fichiers image : prise de vue numérique, numérisation d’originaux argentiques, …
  • la chaîne de production de photos numériques depuis la prise de vue,
  • le montage numérique : assemblage d’images, effets spéciaux 2D, dessin,
  • la retouche corrective et créative (cosmétique, mode, …),
  • la restauration numérique de photos anciennes,
  • la mise en page et la conception graphique,
  • la chaîne graphique (réalisation de documents imprimés),
  • l’iconographie et la gestion de bases de données d’images.


Les dénominations de ces nouvelles fonctions ne sont pas encore stabilisées et peuvent varier selon les entreprises. On peut citer (liste non exhaustive) :

  • opérateur numérique sur les plateaux de prise de vue : mise en œuvre des procédures de captation numérique, calibration, suivi des fichiers numériques, …
  • opérateur en acquisition numérique : numériser d’après originaux argentiques, réalise des repros numériques, calibrer et exploiter les fichiers, …
  • développeur numérique, opérateur en post production numérique,
  • retoucheur (numérique) appelé aussi graphiste : montage numérique, retouche créative effets spéciaux 2D,
  • tireur "fine art" (ou "haut de gamme") argentique ou numérique.
En savoir plus

Photographe (prise de vues)

Le photographe exerce son activité dans les domaines suivants : publicité, illustration, communication, édition, industrie aussi bien en nature morte qu’avec des personnages.
Il réalise des photos en maîtrisant notamment la composition et la lumière dans les différents modes de saisie (argentique, numérique).
Il maîtrise les logiciels de montage et de retouche photographique (Photoshop). Il connaît la chaîne de production numérique et ses impératifs techniques : colorimétrie, préparation de fichiers, numérisation et exploitation, impression.
Le photographe débutant peut occuper une fonction d’assistant photographe. Il prépare les plateaux de prise de vue, assiste un photographe confirmé et assure le suivi de production.
Le photographe travaille en indépendant.

En savoir plus

Sound designer

Le sound designer définit l'univers immersif sonore d'une oeuvre cinématographique, interactive (jeu, site web). Il crée ainsi les effets sonores qui accompagnent la nvaigaiotn. Il rassemble et intègre les documents sonores les plus divers, bruitages, musiques, jingles, etc. Il peut éventuellement diriger des enregistrements : musiques originales, dialogues, commentaires. Son travail englobe les métiers classiques de bruiteur et d’illustrateur sonore. Il y ajoute souvent un talent de musicien et un rôle de réalisateur

En savoir plus

Storyboarder

Il crée le storyboard (mise en image du scénario) du film. Le storyboard est une représentation du scénario en une suite d’images dessinées correspondant au découpage plan par plan. Il contient les indications sur les effets optiques, sonores ou spéciaux, les dialogues, les mouvements de caméra, les angles de vue, la numération des plans, le rythme et la durée de l’action.

Le métier de storyboarder implique une connaissance très fine de tous les aspects de l’animation comme du langage cinématographique. Il nécessite des qualités de réalisateur, de dessinateur, mais aussi une grande connaissance des contraintes techniques de l’animation. Le storyboarder doit à la fois faire preuve de créativité et de rigueur afin de donner à l’œuvre une bonne dynamique tout en respectant la cahier des charges de la production et la tonalité artistique donnée par le réalisateur.

En savoir plus

En pratique

La sélection des candidats sera effectuée lors d'un entretien préalable pour validation des pré-requis : profil et projet(s) à diffuser, promouvoir.

Prochaines sessions

Horaires de la formation

9h30/17h30.

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation ?

Contactez Lucette Berbinan
Revenir en haut de page