Formation continue

6 étapes pour réussir sa reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle est une démarche exigeante demandant une motivation et un sens de l’organisation sans faille.

Brûler des étapes, c’est ainsi prendre le risque de mettre en péril son projet.  

GOBELINS fait le point sur la chronologie à respecter pour maximiser ses chances de réussite.

Reconversion professionnelle
Crédits ©Jacob Lund - Adobe Stock

Étape n°1 : effectuer un bilan personnel

Une reconversion a toujours un impact sur la vie personnelle.

La première étape consiste donc à réaliser un bilan de ses aspirations et motivations mais également du temps que l’on aura à consacrer à ce projet, de son contexte familial (personnes à charge, lieu de vie, aide au sein de l’entourage…), de ses ressources financières et des dépenses à venir.

  • Va-t-il vous falloir déménager le temps de la formation ?
  • Votre conjoint va-t-il devoir reprendre une activité ou passer à temps plein ?

Répondre à ces questions pourra vous conforter dans votre choix d’une reconversion ou, à l’inverse, vous permettre de réaliser qu’un changement d’entreprise est suffisant.

Étape n°2 : réaliser un bilan de compétences

Le bilan de compétences est un temps incontournable de la reconversion car il permet de prendre du recul, de s’ouvrir à de nouvelles perspectives professionnelles, de définir les prochaines étapes de son projet et de (re)trouver confiance en soi.

Cela passe par une remise à plat de l’ensemble des savoir-faire (hard skills) et savoir-être (soft skills) acquis durant la carrière ainsi que de son réseau professionnel et personnel.

Le coût d’un bilan de compétences varie de 1000€ à 3000€, finançable par le CPF ou le Fongecif, pour un total de 24 heures d’accompagnement environ sur une période de deux à trois mois.

Il est ouvert aux salariés du privé en CDI ou CDD, aux demandeurs d’emploi et aux employés du secteur public et peut être réalisé hors ou pendant les horaires de travail.

Mais il existe un autre moyen, gratuit celui-là, de faire le point sur ses compétences : le CEP ou Conseil en évolution professionnelle assuré par différents organismes tels que Pôle Emploi, l’APEC ou encore Cap Emploi (consulter la liste des organismes).

Proposé depuis janvier 2015, le CEP consiste en :

  • Une analyse de la situation du candidat à la reconversion,
  • Un accompagnement personnalisé dans la mise en œuvre de son projet.

À réaliser en parallèle de l’emploi que l’on souhaite quitter, il permet d’évaluer les options de reconversion possibles sans prendre de risques financiers.

Attention, une démarche de Conseil en évolution professionnelle réalisée après la rupture d’un contrat de travail ne pourra donner lieu à une ouverture de droits auprès de Pôle Emploi !

Attention, le bilan de compétences ne doit pas être confondu avec la validation des acquis de l’expérience dont l’enjeu est bien différent. Découvrez comment faire une VAE dans notre guide dédié.

Étape n°3 : s’informer sur l’employabilité

Que vous visiez un poste salarié ou en indépendant, il va être nécessaire de vous renseigner au plus vite sur les perspectives d’emploi dans votre région et, si nécessaire, sur le territoire français ou à l’international

  • Vous envisagez de travailler dans une entreprise ?
  • Des offres d’emploi sont-elles disponibles à proximité ?
  • Si non, êtes-vous prêt à vous déplacer, voire à déménager ?
  • Quelles sont les entreprises qui recrutent, pour quel type de contrat et quel salaire ?
  • Pouvez-vous les contacter et envisager une immersion (non rémunérée) de quelques semaines ?

Dans le cas d’une reconversion avec un statut d’indépendant, vérifiez qu’une demande existe dans votre secteur pour le service que vous souhaitez rendre.

  • Le public cible est-il réceptif à votre offre et a-t-il les capacités financières suffisantes ?
  • Des concurrents sont-ils déjà en place et bien implantés ?

Enfin, si vous souhaitez reprendre une entreprise, assurez-vous d’avoir les ressources nécessaires mais également qu’une clientèle fidèle existe et que l’historique de la société est positif. Renseignez-vous sur les démarches de reprise et présentez au plus vite un business plan afin d’évaluer la faisabilité du projet et la réceptivité du public. 

Pour toutes les questions liées à l’employabilité et au dynamisme d’un territoire, nous ne pouvons que vous recommander de prendre rendez-vous avec votre CCI qui sera de très bon conseil.

Étape n°4 : trouver la bonne formation pour une reconversion

Trouver la bonne formation dans la jungle des cursus proposés n’est pas chose aisée mais ces quelques questions à vous poser devraient déjà vous aiguiller :

  • Quelles sont les compétences dont j’ai besoin pour exercer mon futur métier ?
  • De quelles aides puis-je bénéficier ? (nous en parlons un peu plus bas)
  • Où est-il possible de suivre une formation dans le cadre d’une reconversion ?
  • L’organisme de formation peut-il justifier de labels et/ou de critères qualité ?
  • La formation choisie est-elle certifiante et aboutit-elle à un titre RNCP ?
  • Quel est le niveau requis pour l’inscription ?
  • Quelle est sa durée et son coût ?
  • Quel est le dispositif pédagogique mis en œuvre (distanciel/présentiel, seul/en groupe,…) ?

Vous êtes demandeur ou demandeuse d’emploi ? Pôle Emploi vous aide à construire votre projet dans un dispositif dédié.

Étape n°5 : évaluer la faisabilité du projet

Grâce à toutes vos recherches, vous devez pouvoir commencer à quantifier ce que vous coûtera et ce que vous rapportera une reconversion.

Allez-vous investir une somme conséquente avec des incertitudes quant à votre capacité à générer un salaire rapidement ou, au contraire, avez-vous l’assurance d’être correctement rémunéré dès la fin de votre formation ? Quel va être l’impact de ce changement de vie sur votre environnement familial et votre qualité de vie ?

Afin d’y voir plus clair, n’hésitez pas à réaliser un tableau récapitulatif des avantages et inconvénients de la reconversion choisie et d’estimer l’ensemble des dépenses.

À ce stade, nous recommandons également de réaliser un premier rétroplanning indiquant la durée de chaque étape de votre projet ainsi qu’une date raisonnable de démarrage de votre future activité.

Étape n°6 : préparer son dossier de reconversion

Que vous choisissiez de prendre un nouveau poste en salariat, de démarrer une activité en freelance ou de racheter une entreprise, il y a fort à parier que vous deviez présenter votre projet à des organismes de financement, des banques ou de futurs recruteurs.

Celui-ci se doit donc d’être clair afin de convaincre. Pour ce faire, élaborez le “pitch” de votre projet et remettez à plat votre CV en identifiant les compétences et savoirs transversaux obtenus durant votre précédente carrière. Votre objectif : que votre démarche paraisse cohérente même si le métier visé est radicalement différent.

Enfin, soyez actif au sein des réseaux spécialisés, cercles business et corporations mais également dans des associations et initiatives bénévoles. Faites-vous connaître et prouvez votre détermination à ces publics.

Se reconvertir avec GOBELINS

Vous envisagez une reconversion avec GOBELINS ? L’école vous accompagne jusqu’à la certification avec :

  • Une fonction pédagogique : des cursus diplômants en design graphique, interactif et photo/vidéo révisés tous les trois ans.
  • Une fonction d’orientation : évaluation de la pertinence de la formation retenue grâce à un test de positionnement en ligne, étude des solutions de financement possibles et soutien dans les démarches auprès des organismes financeurs.

Se reconvertir avec GOBELINS

Nos guides pratiques sur la reconversion

Vos contacts pour la formation professionnelle

Avatar

Lucette Berbinan

Chargée de clientèle formation continue animation et design interactif

07 64 79 56 94
Bianca Rabascall

Bianca Rabascall

Chargée de clientèle formation continue vidéo et son

07 64 79 57 20
Avatar

Elise Morvan

Chargée de clientèle formation continue design graphique

07 64 79 56 94
Michèle Barber

Michèle Barber

Chargée de clientèle formation continue photo

07 64 79 56 90
Portrait Laetitia Denoyelle

Laetitia Denoyelle

Responsable commerciale formations sur mesure

07 88 15 67 43

Contactez-nous


* champs obligatoires
GOBELINS Paris, Établissement d’Enseignement Supérieur Consulaire filiale de CCI Paris Ile-de-France Education, collecte vos données pour  répondre à votre demande et, au-delà, vous tenir informé de ses offres de service. Ces données sont conservées pour une durée de 3 ans. Ces informations ne sont pas communiquées à des tiers en dehors du groupe CCI Paris Ile-de-France. Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, modifiée et au Règlement (UE) 2016-679 sur la protection des données, dans le cadre et les limites posées par ces textes, vous disposez d'un droit d'accès, de portabilité, de modification, de rectification, d’opposition et de suppression des données à caractère personnel vous concernant en contactant info-il@gobelins.fr ou, en cas de difficulté le délégué à la protection des données à l'adresse cpdp@cci-paris-idf. En dernier lieu, vous pouvez déposer une réclamation auprès de la CNIL - 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07.