Formation continue

Devenir Motion Designer : définition, formation, emploi et salaire

Devenir Motion Designer : définition, formation, emploi et salaire
GOBELINS

Littéralement “dessin en mouvement” ou “design en mouvement”, le Motion Design est l’art de donner vie à des éléments graphiques (photos, typographies, formes, …) grâce au mouvement. Présent aujourd’hui sur la majorité des supports média, il est utilisé comme vecteur de communication à la télévision, sur le web, sur les écrans publicitaires …

Historiquement, le Motion Design est issu du cinéma, utilisé très tôt pour la réalisation de génériques. Aujourd’hui, il est sollicité dans tout type de communication, pour donner vie à des présentations d’entreprises, de produits ou de concepts, souvent pour la transmission de messages forts, avec des dimensions pédagogiques ou ludiques. Outre la qualité graphique, la narration et la scénarisation deviennent donc les fondements indispensables à la qualité d’un film en motion design.

Tout savoir sur le motion design

Qu’est-ce que le Motion Design : définition métier

Exercer le métier de Motion Designer, c’est avant tout être un bon graphiste avec une forte culture de l’image et une bonne dose de créativité.

Partant d’une page blanche et répondant en premier lieu à un brief client, le motion designer devra scénariser puis produire des éléments graphiques 2D et 3D pour ensuite les assembler et les animer avec des outils de post-production vidéo ou des logiciels d’animation.

La production finalisée sera alors exportée dans un format vidéo pour être intégrée dans des films, publiée sur le web, les chaînes vidéo du web ou les réseaux sociaux. Cette production pourra, à un moment ou un autre, être complétée avec des éléments d’interaction qui rendront alors le projet plus proche d’un projet interactif nécessitant la connaissance de langages tels que HTML, CSS ou JavaScript.

Le Motion Designer peut exercer son activité dans des entreprises de l’audiovisuel, en agence publicitaire, agence de communication ou agence web. Il est également de plus en plus souvent présent au sein de grandes entreprises de tout secteur (secteur public, banque/assurance, …), intégrant alors des services de communication et production interne. Mais il exerce aussi fréquemment en freelance, pouvant alors ponctuellement être intégré dans des équipes créatives pour un projet spécifique. Il sera dans ce cas tributaire des missions qu’il pourra trouver lui-même ou à travers son réseau.

Les étapes d’un projet de Motion Design

Demande client

A partir d’un cahier des charges et d’un brief très précis, le Graphiste Motion Designer rencontre et identifie les interlocuteurs d’un projet chez son client, avant de questionner le brief et interroger ce dernier. L’objectif est de reformuler de façon précise cette demande selon la stratégie marketing prédéfinie, les directives du produit à promouvoir. Cela permet de mieux identifier :

  • les cibles,
  • le territoire de marque,
  • le message à faire passer,
  • l’univers graphique,
  • le concept,
  • le produit,

… au plus près de la culture client. C’est la prise de brief.

Moodboard

L’une des premières étapes de la conception sera la création d’un cahier de tendances ou moodboard qui permettra d’identifier les premiers éléments graphiques du projet en conformité avec les attentes et les idées du client. Il n’oubliera pas à cette étape d’identifier également les accompagnements sonores possibles, voix, musiques, etc.

Storyboard

Ensuite, le storyboard s’attachera à présenter les premiers éléments de mise en scène et d’enchaînement des différentes séquences. Le but sera ici de vérifier la compréhension mutuelle des desiderata, d’imager, de creuser certaines idées et de proposer des évolutions. L’histoire et l’angle de narration seront également choisis et définis. De même, il conviendra à cette étape de définir s’il y a nécessité d’intégrer des interactions possibles en fonction du média de diffusion choisi (pour le web en l’occurrence).

Réalisation

Une fois l’accord client obtenu sur le storyboard et les maquettes présentées, le graphiste motion designer pourra débuter la réalisation technique du projet :

  • production des éléments 2D, via les logiciels emblématiques de l’image (Illustrator, Photoshop, InDesign),
  • production des éléments graphiques 3D avec Cinema 4D par exemple,
  • intégration des animations en 2D/3D dans After Effects,
  • intégration des éléments sonores,
  • finalisation de la production et export du fichier final au format ad’hoc.

Métier de Motion Designer : quels savoir-faire et savoir-être ?

Les compétences indispensables du Graphiste Motion Designer sont multiples. En effet, il est à la fois graphiste et technicien :

  • il doit posséder des compétences en typographie, en traitement de l’image, savoir réaliser moodboards et storyboards,
  • il doit maîtriser les logiciels graphiques classiques tels que Adobe Photoshop et Illustrator mais également des logiciels de montage/post-prod comme After Effects et des logiciels d’animation 3D comme Cinema 4D. A ce titre, la captation (image et son) et la post-production vidéo, les principes de base de l’image animée ainsi que la culture et les tendances associées à ces univers seront indispensables,
  • il doit être très fortement sensibilisé aux problématiques de droits d’auteur puisqu’il devra dans de nombreux cas utiliser des images ou des accompagnements sonores existants,
  • polyvalent et passionné, il doit faire preuve de créativité, de réactivité et avoir le goût sans cesse renouvelé de l’image, de la technique, des logiciels. Il est bien sûr passionné par le web et la communication sous toutes ses formes.

Côté savoir-être, le Graphiste Motion Designer doit :

  • être empathique pour comprendre les autres afin d’imager, de représenter, de transmettre,
  • savoir communiquer, exposer, se faire comprendre et donc avant tout être pédagogue,
  • être sociable pour s’intégrer dans une équipe,
  • être travailleur et passionné,
  • avoir un bon niveau d’anglais,
  • être capable de superviser l’ensemble d’un projet,
  • enfin, avoir bon caractère, savoir accepter la critique et remettre en cause son travail.

Bien choisir sa formation de Motion Designer

Alors que l’offre demeurait marginale il y a quelques années, il existe aujourd’hui plusieurs écoles et centres de formation qui préparent des diplômes ou des titres professionnels en Motion Design.

Des cursus complets existent et forment au métier de Graphiste Motion Designer tant en formation initiale à destination d’étudiants (avec au préalable des classes préparatoire au diplôme), qu’en formation professionnelle pour des webdesigners, graphistes 2D, infographistes, illustrateurs, monteurs vidéo, animateurs de film d’animation qui souhaitent acquérir des compléments de compétences …

GOBELINS, l’école de l’image, a choisi de mettre en place un parcours de formation Motion Design à destination des professionnels de l’image pour concevoir et réaliser des séquences animées en motion 2D/3D, du brief à la réalisation technique. Il y a toujours une solution de formation pour compléter ses acquis et son expérience professionnelle !

Publié le 14 mars 2018

Retour aux actualités

Actualités similaires

Formation continue

Catalina MESA, ancienne de GOBELINS, réalise son 1er film "Jericó, l'envol infini des jours"

Catalina MESA, s'est formée à GOBELINS... Elle est aujourd'hui réalisatrice et vous présente son film "Jericó, l'envol infini des jours".

Formation continue

Formez-vous à la gestion de projet web, devenez Designer et développeur Interactif !

Donnez une nouvelle orientation à votre projet professionnel ! Apprendrez en 8 mois toutes les étapes de gestion d'un projet web : conception/UX, méthodologie, outils de programmation...

Formation continue

Devenir Sound Designer : définition, formation, salaire et carrière

Le Sound Designer ou Designer sonore réalise l’identité sonore de divers environnements. Il met en valeur des contenus visuels par le son, des « bruitages » (jingles, bruits de pas…) pour des films, des jeux vidéo, des jeux d’acteurs ou des pages we

Formation continue

Devenir chef de projet digital : formation, salaire, employabilité et perspectives

Face à la montée en puissance des projets numériques et des métiers liés à l’Internet, il est rapidement devenu obligatoire de trouver des profils qui puissent coordonner l’ensemble des acteurs sollicités dans la réalisation d’un projet numérique et être les garants de leur mise en œuvre : faisabilité, coût, délais.

Voir toutes les actualités
Revenir en haut de page