Formation continue

Devenir chef de projet digital : formation, salaire, employabilité et perspectives

Devenir chef de projet digital : formation, salaire, employabilité et perspectives

Face à la montée en puissance des projets numériques et des métiers liés à l’Internet, il est rapidement devenu obligatoire de trouver des profils qui puissent coordonner l’ensemble des acteurs sollicités dans la réalisation d’un projet numérique et être les garants de leur mise en œuvre : faisabilité, coût, délais.
Le métier de chef de projet digital est né des évolutions technologiques intégrées dorénavant dans tous les projets, qu’ils concernent le développement de site web, d’applications mobiles, de campagnes de communication multicanal, ...

Qu’est-ce qu’un chef de projet digital ?

Le métier de chef de projet digital peut être une évolution naturelle de chacun des acteurs de la chaîne de production numérique, webdesigner, graphiste, UX designer, développeur mais également une évolution des chefs de projet issus d’autres secteurs ou spécialités : communication, marketing ou commerce.

Le rôle du chef de projet digital est de conduire des projets de développement d’une application, d’un site web… Il est le chef d’orchestre d’une chaine de production, évoluant dans un écosystème technique, managérial, marketing, financier, tout en garantissant le respect de la partition (le brief client) et la satisfaction de l’utilisateur final.

Le chef de projet digital : un super héros ou un mouton à cinq pattes ?

 

Les deux à la fois ! Il est présent à toutes les étapes des projets digitaux, de la conception à la mise en production.
Ainsi, il est responsable :

  • de l’élaboration du cahier des charges,
  • de la rédaction des spécifications fonctionnelles,
  • de la composition de l’équipe,
  • du recettage,
  • du planning de livraison,
  • de la vérification des indicateurs de performance (KPI)

Il doit aussi être apporteur de solutions, même dans les situations les plus critiques (c’est son côté super héros !).

Véritable leader d’équipes, il fait le lien entre tous, dynamise, motive pour que le projet avance… Il anticipe, accompagne le changement, connait les finalités des étapes de fabrication. C’est l’agilité incarnée… tant recherchée aujourd’hui par les employeurs.
 

Quelles sont les compétences du chef de projet digital ?

Son spectre de compétences est large puisqu’il doit comprendre les enjeux techniques, respecter les contraintes de communication, être en phase avec le service client et faire preuve de pédagogie, tant auprès de ses équipes qu’auprès de ses clients.

Avant tout, il faut aimer le changement, les challenges, être passionné par les nouvelles technologies, avoir une solide culture générale et du numérique. Il faut également apprécier le commerce, le marketing, être un bon communiquant et être à l’écoute.

Il doit donc se former et s’informer de façon permanente, observer son environnement, les tendances médiatiques, audiovisuelles, les échanges et tous les écosystèmes dans lesquels il peut être amené à évoluer (suivant les secteurs d’activité, les circuits de communication, de vente, …).

Le chef de projet digital ne peut raisonnablement pas tout connaître ni tout maîtriser des techniques et des métiers qui composent le développement d’un projet. Cependant, il doit être en capacité de s’informer et de s’adapter rapidement à son environnement : c’est son côté caméléon…

Au-delà de fortes connaissances techniques, il devra avant tout, avoir les qualités humaines pour manager (ou soft skills) :

  • Autonomie,
  • Polyvalence,
  • Curiosité,
  • Organisation,
  • Créativité,
  • Leadership,
  • Écoute,
  • Avoir un caractère souple,
  • Avoir le goût de la relation humaine et commerciale,
  • Aimer travailler en équipe.

Des connaissances techniques, marketing :

  • Webmarketing : SEO/SEA/Analytics,
  • Technique : CMS/langages de programmation/architecture informatique,
  • Design : UX/ergonomie,
  • Marketing : webmarketing/benchmarking/connaissances clients,
  • Financières : budget/rentabilité/business model,
  • Anglais professionnel, technique à minima.

Toutes ces connaissances, compétences et activités propres au métier de chef de projet digital sont ainsi répertoriées dans la fiche métier de l’Observatoire des métiers du Numérique, de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil et de l’Evénement.
 

La formation du chef de projet digital

Les formations au métier de chef de projet marketing digital sont de plus en plus nombreuses, le niveau exigé sur les offres d’emploi étant dans la plupart des cas un Bac+5, validé dans une école de commerce avec une spécialisation marketing/communication, une école d’ingénieur ou d’informatique, une université ou une école de design et digital comme GOBELINS.

Mais il est également possible de se former grâce à la formation professionnelle continue. Dans ce cas, les candidats ont souvent une expérience professionnelle de plusieurs années, soit du côté de la production, soit en gestion de projet non-digital dans des secteurs divers (audiovisuel, banque/assurance, édition/imprimerie, …), avec une dimension commerciale et marketing à minima.

Ils ont alors une préférence pour les formations en alternance, permettant d’alterner période de formation et mise en application en entreprise, comme c’est le cas avec la formation Directeur de projet digital/UX Manager, comptabilisant 7 jours de cours par mois sur 13 mois.

Mais il est également possible de suivre des formations beaucoup plus courtes (comme notre formation de Chef de projet digital), afin d’acquérir les fondamentaux de la gestion de projet numérique, pour les candidats qui, dans un contexte professionnel très changeant, ont besoin de mobiliser très rapidement un minimum de connaissances techniques et d’outils.
 

La spécialisation du chef de projet numérique

Le métier de chef de projet numérique recouvrant un champ des possibles très large, il est fréquent que les professionnels choisissent de se spécialiser selon leur profil de compétences, leur expérience et leurs points forts.

Selon les organisations et les secteurs, il pourra se spécialiser dans des domaines encore plus pointus :

  • Chef de projet SEO (Search Engine Optimisation) : disciple du marketing, le spécialiste du référencement mettra tout en œuvre pour développer la visibilité/notoriété de l’entreprise, de ses produits, de sa marque par des optimisations techniques favorisant le trafic sur un site web, le meilleur positionnement dans les résultats des moteurs de recherche, …
     
  • Chef de projet e-commerce parfois appelé Chef de projet e-CRM (Electronic Customer Relationship Management, gestion de la relation client) : encore un disciple du marketing, en charge de la gestion de la relation client à l’aide des outils numériques, le plus souvent au sein de groupes de ventes en ligne ou d’enseignes de grands magasins. Le but est d’identifier les profils clients, affiner la connaissance de ces profils et donc améliorer la relation commerciale en ciblant par exemple l’envoi de campagnes de promotion ventant des produits correspondant à leur besoin,
     
  • Chef de projet SMO (Social Media Optimisation) : il est le spécialiste et le garant de la communication sur les médias sociaux. A la différence du Community Manager qui est en charge du suivi et de la mise en œuvre quotidienne de la communication sur les réseaux sociaux, le chef de projet SMO déterminera, pour un projet donné, tous les leviers et l’organisation nécessaire à l’activation des médias sociaux,
     
  • Chef de projet web : il est le spécialiste de la chaine de production d’un site web,
     
  • Chef de projet webmarketing : il est en charge du déploiement de la stratégie marketing grâce à l'utilisation des outils numériques (site web, réseaux sociaux, référencement, publicité, ...),
     
  • Chef de projet fonctionnel : il est le pilier informatique, en charge de tous les aspects techniques informatiques comme la définition des spécifications, le choix, la mise en œuvre ou le développement d’une solution informatique,
     
  • Lead UX Designer : il pilote toute la phase en amont de la production/réalisation d’un produit ou d’un service afin d’étudier le marché ciblé, de définir les catégories d’utilisateurs, les parcours utilisateurs, de travailler sur l’ergonomie, les tests utilisateurs, et ainsi proposer une offre en parfaite adéquation avec les besoins/attentes du marché,
     

Et il en existe encore bien d’autres, parfois liés aux activités propres à un secteur donné : chef de projet transmédia dans le secteur de l’audiovisuel par exemple.
 

Le salaire et les perspectives d’emploi du chef de projet digital

Le profil de chef de projet digital est très recherché, la « transformation digitale » tant évoquée aujourd’hui touchant tous les types et toutes les tailles d’entreprises.

Il peut ainsi exercer :

  • En agence de communication ou agence digitale : il travaille dans ce cas sur des projets client, sur plusieurs mois en général,
     
  • Chez un annonceur : il travaille sur des lancements de produits/services, sur des opérations de communication de grande taille,
     
  • En grande entreprise : il travaille sur des projets internes de sites web, de mise en place de système d’information et doit piloter d’importants aspects liés aux ressources humaines (résistance au changement, formation aux outils numériques),
     
  • En PME : il est souvent l’homme ou la femme porteur de la connaissance du numérique, en charge de la mise en place d’un site web, de la gestion des médias sociaux, du lancement d’un produit, de la mise en place des systèmes d’information en interne et fait ainsi souvent office de correspondant informatique auprès des salariés.
     

Les salaires varient selon le profil, l’expérience, le lieu d’exercice du métier, le type d’organisation, le secteur géographique. L’annonceur ou l’entreprise qui lance une grande opération de communication par exemple, rémunère mieux que les agences.

Voici quelques indicateurs de rémunération :

  • Rémunération d’un profil junior : 30 - 35 k€
  • Rémunération pour un profil sénior : 35 - 45 k€
  • Voire 45 k€ - 60 k€ et au-delà pour les profils très expérimentés.

Il est à noter qu’il peut y avoir des écarts de -10 à -20% sur le salaire pour des postes basés en province (par rapport aux salaires IDF).

 

 

 

Publié le 2 mai 2018

Retour aux actualités

Actualités similaires

Formation continue

Catalina MESA, ancienne de GOBELINS, réalise son 1er film "Jericó, l'envol infini des jours"

Catalina MESA, s'est formée à GOBELINS... Elle est aujourd'hui réalisatrice et vous présente son film "Jericó, l'envol infini des jours".

Formation continue

Formez-vous à la gestion de projet web, devenez Designer et développeur Interactif !

Donnez une nouvelle orientation à votre projet professionnel ! Apprendrez en 8 mois toutes les étapes de gestion d'un projet web : conception/UX, méthodologie, outils de programmation...

Formation continue

Devenir Sound Designer : définition, formation, salaire et carrière

Le Sound Designer ou Designer sonore réalise l’identité sonore de divers environnements. Il met en valeur des contenus visuels par le son, des « bruitages » (jingles, bruits de pas…) pour des films, des jeux vidéo, des jeux d’acteurs ou des pages we

Formation continue

Devenir Motion Designer : définition, formation, emploi et salaire

Littéralement “dessin en mouvement” ou “design en mouvement”, le Motion Design est l’art de donner vie à des éléments graphiques (photos, typographies, formes, …) grâce au mouvement.

Voir toutes les actualités
Revenir en haut de page