Formation continue

Comment GOBELINS innove dans la formation numérique éducative ?

Comment GOBELINS innove dans la formation numérique éducative ?

Cette semaine, nous nous entretenons avec Maxime Jore.
Maxime est Directeur de la Recherche et de l’Innovation à GOBELINS.

Lui et son équipe sont à l’avant-poste des nouvelles méthodes d’apprentissage.

Ensemble, nous revenons sur l’organisation du Pôle R&I (Recherche et Innovation) de GOBELINS et sur l’enjeu crucial du numérique éducatif dans une ère (que l’on espère) post confinement.

 

maxime-jore.jpg

 

Comment devient-on directeur de la recherche et de l'innovation dans l’enseignement ?

L’innovation dans l’enseignement m’intéresse depuis longtemps.

J’étais déjà Enseignant chercheur en management de l’innovation et entrepreneuriat à l’école Novancia Business School de 2009 à 2016 (NDLR : réseau CCI Paris Île-de-France).

En parallèle, je travaillais sur une thèse en sciences de l’éducation dans le cadre de laquelle je cherchais à savoir si les profils les plus entreprenants étaient aussi les meilleurs apprenants.

J’avais élaboré pour cela une échelle de mesure psychométrique afin d’évaluer pour chaque sujet sa disposition à apprendre. Et je peux d’ailleurs confirmer que les plus entreprenants et proactifs sont effectivement de meilleurs apprenants, plus autonomes.

En plus de ces savoirs théoriques, je possède une troisième casquette plus technophile. Le numérique et l’apprentissage m’ont toujours passionné.

Lorsque je suis arrivé à GOBELINS en mai 2016, l’école souhaitait justement donner à la recherche et innovation un angle Digital learning, ce qui tombait à pic !

 

Comment fonctionne le département R&I à GOBELINS ?
Peux-tu nous présenter ton équipe ?

La direction Recherche et innovation a été créée en 2013. 

À l’époque, elle comprenait un incubateur, les prémices d’un laboratoire de recherche en Ergodesign numérique et des formations à destination des formateurs eux-mêmes. 

La base était solide. Il ne restait plus qu’à donner un coup d’accélérateur.

Rapidement, le département s’est structuré autour de quatre missions principales qui ne cessent d’évoluer, à plus forte raison depuis le confinement :

  1. Anticipation et observation : l’objectif d’un département de R&I au sein d’une école supérieure est d’anticiper son avenir. Nous sommes sa vigie en quelques sortes,
  2. Expérimentation et recherche : probablement le rôle le plus évident et qui nous a amenés à créer notre 1er MOOC en 2015 qui a obtenu le prix du meilleur MOOC en 2017. GOBELINS dispose à présent de 5 MOOC,
  3. Transmission : lorsque des expérimentations sont concluantes, nous suggérons aux formations initiale et continue d’intégrer ces nouvelles formes d’apprentissage aux cursus,
  4. Accompagnement : nous aidons les équipes pédagogiques à chaque étape de la mise en place d’une nouvelle modalité d’enseignement.

L’équipe est composée de 7 personnes sur des pôles d’expertise bien précis :

  • Alice Longueville, Arnaud Lacaze-Masmonteil et moi-même sommes en charge du pôle numérique. Notre objectif est que le digital devienne une seconde nature à GOBELINS,
  • Maëlys L'helgoualch travaille actuellement à l’élaboration d’une Open Creative Gallery, une grande base de données qui rassemblera le patrimoine créatif de GOBELINS. Il pourra être mobilisé en tant que ressources ou exemples durant les formations,
  • Nicolas Esposito est enseignant UX en Design Interactif et chercheur au laboratoire ergo design. Il est spécialisé dans l’ergonomie des interfaces numériques. Récemment, il a pu travailler sur l’impact de la couleur et du noir et blanc pour les GIFs par exemple. C’est auprès de lui que les élèves viennent tester leurs projets , notamment en design interactif et jeu vidéo, avec des outils comme l’eye tracking,
  • Ahcène Oumeddah travaille sur la formation de nos intervenants professionnels à l’enseignement en présentiel et à distance, la gestion de groupe, la pédagogie...

Et lorsque la situation sanitaire sera plus favorable, nous mettrons en place un observatoire des métiers de l’image avec l’aide de Maëlys. Il devra nous permettre de suivre de près l’évolution de ces professions et de monter des ateliers de prospective.

test-utilisateur.png

Exemple d’un test utilisateur mené au laboratoire

Quelles sont les priorités du département, particulièrement depuis le confinement ? 

Notre priorité est d’assurer une continuité après la pandémie, que l’école puisse proposer un enseignement hybride mêlant online et offline et/ou multimodale (cours en direct, forums, base de ressources…).

Mais nous avons aussi un défi sur le plus long terme : évoluer vers le “phygital”

En langage courant, cela signifie prendre le meilleur du physique et du digital pour proposer l’expérience d’apprentissage la plus qualitative possible pour l’utilisateur.

Et cela ne se fera pas sans réconcilier certains apprenants avec le numérique. Pendant le confinement, de nombreuses personnes n’ont pas eu d’autre choix que de passer au 100 % digital. Il nous faut casser cette idée que présence est opposée à distance.

Bien sûr, nous sommes aussi confrontés au quotidien à des défis technologiques, notre grand sujet du moment étant d’intégrer les expériences immersives (360°, réalité virtuelle, réalité augmentée) à nos activités artistiques comme la photo et nos activités artisanales comme la communication imprimée.

e-learning-gobelins_1.jpg

 

L'innovation est dans l’ADN de GOBELINS.
Qu'est-ce qui fait sa force depuis tant d'années ?

Les créatifs sont, par essence, toujours en recherche de nouvelles façons d’exprimer leur art. 

Un animateur par exemple pourra vouloir tester de nouvelles techniques comme la réalisation d’arrière-plans tout en aquarelle ou l’incrustation de personnages dessinés sur des décors réels filmés préalablement.

C’est pour cela que beaucoup de propositions très créatives ont émergé durant le confinement.

Maëlys et Arnaud préparent d’ailleurs une exposition virtuelle dédiée aux travaux réalisés par les étudiants pendant ces deux mois (mise en ligne prévue en janvier / février 2021). 

 

Avez-vous des exemples de pratiques développées par le département de R&I et impulsées par GOBELINS ensuite ?

Notre département a formé de nombreuses équipes UX et UI*.

Ces équipes travaillent actuellement dans des agences spécialisées telles que Bakélite.

Nous avons également été pionniers sur le MOOC. À cette époque, l’enjeu était d’innover avec les enseignants sur ce format nouveau parce que gratuit et ouvert à tous ! 

*L’UX Design est une étape de la conception centrée utilisateur au cours de laquelle l’UX Designer va axer son travail sur l’identification des besoins, des attentes, des motivations et des comportements des utilisateurs d’un produit ou d’un service, qu’il soit numérique ou non.

 

Comment intégrez-vous les entreprises dans le processus d’innovation ? 

Le département est une véritable boîte aux lettres pour celles et ceux qui ont un projet pédagogique créatif.

Nous recevons plus de 100 demandes par mois qu’il nous faut trier, qualifier puis transférer aux bonnes équipes pédagogiques.

Nous avons ainsi pu proposer aux élèves de mener des projets pour PSA, Radio France, le musée Art Ludique, Wellio...

Ces collaborations fonctionnent sur l’échange réciproque et ne sont pas monnayées. Nous ne sommes pas en concurrence avec les agences. Chaque projet s’inscrit dans un temps pédagogique long de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois.

Nous ne fournissons pas non plus le matériel tel que le maquillage pour la photo ou l’équipement nécessaire au video mapping.

 
 
 

Cartoon Network a lancé en juin 2017 le concours Imagination Studios. Les enfants entre 6 et 12 ans ont été invités à envoyer des dessins de personnages de leur imagination. GOBELINS a animé les héros du lauréat dans un court métrage d'animation.
Les frères Cerise - Gobelins 2018

 

Une création artistique que tu aimerais partager avec nos lecteurs ?

Ce dessin d’une ancienne élève de GOBELINS, Joséphine Meis. Il réussit à représenter un décor a priori très commun mais dans lequel il pourrait se passer tellement de choses fantastiques et magiques.

J’ai la chance de l’avoir au-dessus de mon bureau et de pouvoir le contempler chaque jour ! 
 

josephine-meis_2.jpg

Pour découvrir le travail de l’équipe Recherche et Innovation de GOBELINS,
rendez-vous sur le site dédié au Département.

Nos remerciements vont à Maxime Jore pour sa disponibilité, sa bienveillance et sa capacité de vulgarisation.

 

 


Pour découvrir et vous informer sur les formations de GOBELINS dans le domaine de l’UX :

  

Publié le 9 décembre 2020

Retour aux actualités

Actualités similaires

Formation continue

DATAVIZ : comment devenir Data Designer professionnel

On dit souvent qu’une image vaut 1000 mots… la data visualisation raconte des histoires en chiffres et en données. Découvrez une discipline passionnante.

Formation continue

Modifications du dispositif FNE Formation

Qu'est-ce le dispositif FNE-Formation ? Pascale Ginguené (Directrice du département Formation Continue et Relations entreprises à GOBELINS) présente cette aide à la formation pour les salariés en activité partielle.

Formation continue

Comment suivre une formation à distance (e-learning) avec GOBELINS, l’école de l’image ?

E-learning : la pédagogie d'un éventail de formations en distanciel dont le CAFEL selon GOBELINS pour répondre aux besoins des apprenants

Formation continue

Devenir Sound Designer : définition, formation, salaire et carrière

Le Sound Designer ou Designer sonore réalise l’identité sonore de divers environnements. Il met en valeur des contenus visuels par le son, des « bruitages » (jingles, bruits de pas…) pour des films, des jeux vidéo, des jeux d’acteurs ou des pages web

Voir toutes les actualités
Revenir en haut de page