Etudier à GOBELINS

Des jeux sur un plateau !

Quelles passerelles entre les jeux de plateau ou de société, et les jeux vidéo ?

Qu’apprend-on des jeux de société, qui puisse être transposable dans les jeux vidéo ?

Ces problématiques sont à l’origine du Game Jam de 24h organisé par Lola Bergeret, coordinatrice du Bachelor Game art, et Lucie Marion, alumni du Bachelor Jeu vidéo et aujourd’hui Character designer et Board game teacher.

Game Jam
Crédits ©GOBELINS Paris

4 équipes de 3 à 4 étudiants de deuxième année de Bachelor avaient 24h pour imaginer un jeu de société de A et Z. Il devaient en fabriquer les différents éléments dans le FabLab de GOBELINS Paris (plateau de jeu, cartes à jouer, personnages…) avant d’en présenter la maquette, les principes et les règles devant leur classe. 

« C’est pas d’ma faute », « Suspects », « La Tour de Cruedus », et « Traître », sont les 4 jeux sortis de l’imagination de nos apprentis board gamers. 

« Partir d’un jeu de rôle, un jeu open world, avec des grandes maps, ou des  changements d’identités multiples… ce sont autant de pistes intéressantes qui peuvent être réutilisées dans un jeu vidéo, pour le rendre plus complexe, plus riche, pour en améliorer l’intérêt et la jouabilité » explique Lucie Marion. « Dans un jeu de rôle, on retrouve une grande variété personnages, des personnalités à facettes multiples, un éventail très large d’actions possibles… autant d’éléments que l’on peut retrouver ou transposer dans un jeu vidéo ».  « L’enjeu du Game jam, c’était de faire simple et efficace. Simple parce qu’on a très peu de temps, et qu’il faut aller vite, et efficace parce que ça reste un jeu, un jeu à plusieurs, il faut que ce soit un moment sympa, jouable et mémorable ».

Mission accomplie par nos 4 équipes, qui ont pu sortir des maquettes à la fois complètes... et jouables !

A découvrir lors des prochaines journées portes ouvertes de l’école, les 27 et 28 janvier 2023. 

Actualité publiée le 12 décembre 2022