Bac Professionnel Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia option

Communication imprimée et plurimédia

Communication imprimée et plurimédia

Bac Professionnel Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia option "Productions imprimées"

En apprentissage sur 3 ans

Public concerné

  • Agé de 15 à 25 ans
  • Entrée envisageable à l'issue d'une classe de 3ème ou de 2nde

L'entrée en première est ouverte aux candidats :

  • ayant accompli une seconde bac pro du domaine
  • ayant accompli une première ou terminale générale (sous réserve de l'étude du dossier)

Aptitudes

  • Capacité de communication
  • Bonne vision des couleurs
  • Sens de l'organisation et de la méthode

Frais de scolarité

Scolarité gratuite et rémunérée dans le cadre du contrat d'apprentissage

Informations complémentaires

  • Deux possibilités d'intégrer le bac :
    - 1ère année en temps plein suivie de 2 ans en apprentissage (pour les jeunes nés en 2001)
    - 3 ans en apprentissage
     
  • ​Alternance de 2 semaines à l'école / 2 semaines en entreprise, soit 18 à 20 semaines par an à l'école

Validation de la formation

Baccalauréat Professionnel Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia option "Productions imprimées"

Gobelins - Site Noisy

Voir plus Réduire

Présentation

Ce professionnel hautement qualifié intervient au sein de la chaîne graphique informatisée pour préparer et réaliser des produits imprimés. Il prépare, règle, conduit la production et participe aux opérations de finition.

Contenu de la formation

  • Impression numérique, impression offset, bases de sérigraphie, technologie impression - laboratoire - Computer to Plate, pratique et technologie PAO texte, informatique, fabrication
  • Mathématiques, chimie, physique, français, anglais, histoire, géographie, prévention sécurité (PSE), arts appliqués
  • Education physique et sportive

Métiers visés

Avec la formation Bac Professionnel Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia option "Productions imprimées" vous pourrez devenir :

Conducteur (trice) de machine à imprimer offset

Le procédé offset est le plus répandu dans les industries graphiques, il permet l’impression de documents, de quelques centaines à plusieurs milliers d’exemplaires. Seul ou à plusieurs suivant la machine, le conducteur est responsable de la qualité de la production des documents qu’il imprime. Pour commencer, le conducteur procède au calage de la forme imprimante (une plaque en aluminium par couleur imprimée). Puis s’appuyant sur le dossier de fabrication il effectue les premiers réglages à partir du pupitre de commande. Il contrôle le rendu des couleurs, élimine les défauts éventuels. En plus de son observation et de son savoir-faire, le conducteur dispose de plusieurs outils de contrôle, des nuanciers de couleur sur papier, des gammes de contrôle, un densitomètre pour s’assurer de la bonne couverture d’encre. La production s’effectue ensuite à partir d’un « Bon à Rouler », modèle imprimé qui servira d’étalon tout au long du tirage.

En savoir plus

Conducteur (trice) de presse numérique

Contrairement à l’impression offset classique, l’impression numérique ne requiert pas l’utilisation de films et de plaques. Ce procédé très rapide de mise en œuvre a l’avantage de permettre une personnalisation des impressions. Le travail de préparation est réalisé sur des documents virtuels et les transferts de production sont entièrement numériques. Le conducteur de presse numérique vérifie que les fichiers prépresse sont utilisables. Il les traite et les calibre pour les rendre exploitables sur machine. Durant le tirage, il assure la production et la qualité de l’impression notamment le rendu des couleurs. Il effectue également les corrections éventuelles pour atteindre le résultat souhaité par le client. En fonction, des possibilités de la presse, certaines opérations de finition peuvent être effectuées en ligne.

En savoir plus

Conducteur (trice) de rotatives

Le conducteur est responsable de son équipe et du produit qu’il fabrique. La production s’effectue à partir de bobines de papier défilant à une vitesse impressionnante dans la machine, réalisant ainsi plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires à l’heure. Ce procédé est utilisé pour réaliser des magazines, des quotidiens… A partir d’un pupitre de commande, le conducteur suit le bon déroulement du tirage, veille à la bonne tension du papier et rectifie en cas de besoin la densité des couleurs. En fin de parcours, la rotative plie la bande de papier imprimée en recto verso pour constituer des cahiers destinés à être brochés.

En savoir plus

Admission

Inscription

Ouverture des inscriptions : 6 janvier 2016

Clôture :

  • 1ère session : 13 mars
  • 2ème session : 13 avril
  • 3ème session : 27 mai (à la place du 18 mai)
  • 4ème session : 20 juin

Date des épreuves

1ère session : 14 et 15 mars 2016

2ème session : 14 et 15 avril 2016

3ème session : 30 et 31 mai (à la place des 19 et 20 mai initialement prévus)

4ème session : 21 et 22 juin 2016

Modalités d'admission

2 jours de découverte métiers :

  • 1ère journée dédiée aux métiers de la communication et des industries graphiques
  • 2ème journée comprenant des tests écrits, un entretien de motivation et un Atelier de Techniques de Recherche d'Emploi

Poursuite d'études

Revenir en haut de page